Ouverture
Novembre 2019

Découvrir la région Nord de l'Ile Maurice

Le nord de l’île Maurice est une destination à privilégier pour les amoureux de belles plages et d’ambiance marine. La proximité de l’Océan Indien donne une atmosphère très particulière à la côte grâce aux senteurs apportées par la brise du large et les camaïeux de bleu turquoise magique des lagons. A l’abri des alizés, le nord offre les températures les plus clémentes de l’île avec des précipitations plus faibles.

La douceur de vivre légendaire de l’île Maurice prend ici tout son sens, vous en ferez l’expérience en résidant à Grand Gaube.

Le tourisme est bien présent, notamment à Grand Baie, mais l’on trouve toujours des villages typiques et préservés aux ruelles animées vivant au rythme doux des marchés ou de la pêche traditionnelle comme Goodlands ou Poudre d’Or. La campagne offre quant à elle des paysages verdoyants, forêts de pins ou d’araucarias, champs de canne à sucre à perte de vue ponctués de vestiges de l’industrie sucrière du

19ème siècle, à Mont Choisy ou encore à Mapou qui abrite le Domaine de Labourdonnais.

La population multiculturelle vit ici en toute harmonie et les différentes religions se mêlent naturellement sans se heurter. Temple tamoul, églises et mosquées rythment le paysage urbain, tandis que fêtes religieuses et processions font partie du quotidien.

Parmi les incontournables de la région nord, on peut retenir quatre lieux très différents mais illustrant ses différentes facettes : les îles au large de la côte nord à découvrir lors d’une croisière en catamaran ou une séance de plongée sous-marine, le village de Goodlands pour son marché typique situé tout près de Grand Gaube, Le Jardin de Pamplemousses pour une immersion dans la nature tropicale et la Chapelle de Cap Malheureux, carte postale de l’île Maurice. A voir également Roches Noires et sa Cave Madame ou le village de Poudre d’Or lié à jamais au mythe de Paul et Virginie et bien d’autres lieux encore.

Le village de Grand Gaube

Grand Gaube est à 10 kilomètres de Grand-Baie, à 29 kilomètres de Port-Louis, la capitale de l’île et 56 kilomètres de l’aéroport de Maurice, nécessitant un temps de transfert d’environ à 1h30. Grand Gaube est un petit village de pêcheurs très tranquille, aux accents créoles connu pour la fabrication de pirogues traditionnelles en bois de jacquier et son église Saint Michel. En plus de jolies plages de sable blanc aux eaux cristallines, Grand Gaube offre des vues absolument splendides sur Coin de Mire, l’île Plate, l’île Ronde ou encore l’île aux Serpents.

Les îles du nord

Il est facile de rejoindre les îles du nord en embarquant depuis Grand Baie ou Cap Malheureux, même si toutes ne sont pas accessibles car protégées. Pour une croisière en catamaran ou une séance de plongée sous-marine, les îles offrent des paysages sublimes et un dépaysement garanti.

  • Coin de Mire situé à 8 km au nord de l’île Maurice est un des meilleurs sites de plongée du nord de l’île. A une profondeur moyenne de 6 mètres (la profondeur varie de 3-9 mètres), avec une eau cristalline offrant une grande visibilité, les conditions sont idéales pour plonger pendant toute l’année.
    L’île est une réserve naturelle protégée et on ne peut pas y accoster. Elle possède de grandes falaises où l’on peut observer un certain nombre d’oiseaux indigènes y compris le célèbre oiseau national de Maurice, le «paille en queue » survolant l’île ou nichant dans les fissures des falaises.
  • L’île Plate est située à environ 11 kilomètres au nord de Cap Malheureux. D’une superficie de 253 hectares, elle est la plus grande des îlots du nord. Comme l’indique son nom elle est plate mais elle possède cependant une seule grande colline d’où s’élève un des deux phares opérationnels de l’île Maurice. Le récif qui l’entoure est apprécié par les plongeurs et amateurs de snorkeling. Ses belles plages de sable blanc, sont une invitation au farniente.
    Au nord de l’île Plate se trouve le ‘Pigeon Rock’, une côte escarpée et les fameux « poissons sauteurs ». De petits poissons que l’on ne trouve qu’à cet endroit. Ils ont la capacité de vivre hors de l’eau. Vous pouvez les voir par centaines sur les rochers et dès que vous arrivez à leur hauteur, ils plongent dans l’eau.
  • L’îlot Gabriel
  • Le Pain de Sucre
  • L’île aux Serpents
  • L’île Ronde

La chapelle au toit rouge de Cap Malheureux

Ne manquez surtout pas la célèbre Église Notre-Dame-Auxiliatrice à Cap Malheureux qui doit son nom à tous les naufrages ayant eu lieu sur ses côtes. Sur la pointe septentrionale de l’île, la petite église au toit rouge se découpe sur le lagon turquoise avec en arrière-plan l’île du Coin de Mire… un décor de carte postale qui vaut le détour et qui fait partie des incontournables de Maurice.

L’église se visite, vous y découvrirez son surprenant autel en basalte et son bénitier. Son architecture est toute simple, murs blancs, charpente apparente et son toit rouge rappelle la couleur des flamboyants de l’île.

Les messes sont ouvertes à tous, elles ont lieu le samedi à 18h et le dimanche à 9h30. L’église n’étant pas très grande, venez un peu plus tôt afin d’être assuré d’avoir une place à l’intérieur car elle est un lieu de recueil et de chants pour de nombreux fidèles, surtout le dimanche. N’hésitez pas à flâner aux alentours pour profiter du panorama ou rêver à l’ombre d’un énorme Banyan, dont les racines apparentes sont impressionnantes. A proximité, vous pourrez visiter le cimetière marin et un joli temple tamoul.

En savoir plus

Le Jardin de Pamplemousses

Le nom du village de Pamplemousses tire son origine du fruit que les Hollandais importaient alors qu’ils occupaient l’île, mais le Jardin botanique de Pamplemousses est d’origine française. C’est Pierre Poivre, Intendant de l’Isle de France (devenue île Maurice) qui crée véritablement le jardin botanique en 1767 en pratiquant l’acclimatation de plantes venant du monde entier. Il est le plus ancien jardin botanique de l’hémisphère sud rebaptisé récemment Jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam, en mémoire du Père de la Nation mauricienne.
Il abrite sur 37,5 hectares, plus de 600 espèces végétales endémiques ou issues des quatre coins du monde mais également des animaux comme des cerfs de java, des biches et des tortues.
Le jardin possède une superbe collection de plus de 80 espèces de palmiers, des essences rares et précieuses comme l’acajou et le teck et des arbres fruitiers comme des manguiers ou encore des litchis. Au plaisir des yeux s’ajoute les senteurs des épices et des plantes aromatiques : cannelle, camphre, vanille, eucalyptus… Un petit paradis qui fait partie des sites les plus visités de l’île Maurice.

Village et marché de Goodlands

A Goodlands, un grand village de 14 000 habitants situé à 5 kilomètres de Grand Gaube, se tient un marché traditionnel qui vaut vraiment le détour.
Ici vous serez complètement immergé dans la culture créole au contact des marchands et des habitants qui viennent y faire leurs courses. Les stands sont nombreux. Les mercredis et samedis, vous y trouverez des fruits, des légumes, du poisson, des objets artisanaux mais également de nombreux petits stands de Street Food typique de Maurice à consommer sur place ou à emporter. Le mardi et le vendredi se tient également le marché aux vêtements et tissus, réputé pour le linge indien et notamment les saris.
L’ambiance du marché est très détendue, c’est un endroit agréable pour flâner tout comme dans la rue principale de Goodlands qui possède de nombreuses boutiques. A deux pas du marché, vous pourrez découvrir un temple hindou Mariammen Kovil et la fabrique de maquettes de bateaux réputée « Historic Marine ».